Bilan des pré-commandes automne/hiver 2018-19

Voici venue la fin des pré-commandes et le début des expéditions chez les clients 🙂

Puisque vous avez participé ou que vous vous êtes intéressés aux pré-commandes de cet hiver, je me dois de vous faire un petit compte-rendu !

Tout d’abord, un grand merci à tous ceux qui ont acheté un modèle, voire 2, 3, 4 !! C’est toujours un immense plaisir de recevoir toutes ces commandes, de lire vos petits mots si bienveillants ! Un plaisir aussi de constater que beaucoup d’entre vous sont fidèles au RV et achètent dès le 1er jour !! Malgré l’attente (qui est longue !), vous êtes plus nombreux à chaque période de pré-commande. C’était cette fois-ci la 3ème fois.

 

Petit bilan en chiffres :

La production des vêtements de cet hiver m’a coûté 34 500€ et les pré-ventes m’ont permis d’en financer pour 24 000€. Les 240 pré-commandes passées aux mois de septembre et octobre me permettant donc de financer 70% de ma production. Ce qui n’est pas si mal, me direz-vous !

Mais si je rajoute les frais liés directement à la production : stylisme, transport, mise en ligne des produits sur le site, cartonnettes, sacs krafts, shooting, déplacements pour contrôler la production, le bilan est plutôt mitigé … Là, le chiffre total de la production + des dépenses afférentes se montent à 40 500€. Et les ventes ne couvrent que 59 % de ces dépenses !

Et à ce chiffre, je dois encore rajouter tous les frais liés à l’activité (les envois postaux, la logistique, le site, la communication, …) ainsi que toutes les charges de l’entreprise (frais bancaires, frais paypal, commissions bancaires sur les ventes, emprunts, comptable, taxes, impôts, déplacements divers, salaires des free-lance, indemnités kilométriques…). Et je ne me compte pas de salaire puisque la société ne dégage pas encore assez de bénéfice pour pouvoir me payer !!

Donc, vous l’aurez compris, si je suis à peu près à 0 d’ici la fin de l’année, ça sera déjà pas mal !! Pour l’instant, les prévisions de l’année 2018 sont de 130 000€ de dépenses pour une recette de 115 000€ ! Donc il va falloir que les ventes soient meilleures que mes prévisions !!

Ces chiffres vous paraissent certainement vagues, je vais donc vous faire une comparaison. Cette saison, j’ai donc engagé des frais de production de 40 500€ et vendu en pré-commandes 24 000€. L’hiver dernier, j’avais engagé une production d’environ 15 000€ et les pré-ventes m’avais permis de tout payer (avec un chiffre d’affaires de 16 000€).

Cet hiver, j’avais vraiment à cœur de vous proposer des vêtements différents, mais toujours en lin. Des grosses mailles, des gilets avec un jeu de maille, du jacquard ! Mais tous ces modèles sont bien sûr plus chers que ceux que je produis depuis quelques années. Ils ont demandé beaucoup de R&D et d’investissements et je suis d’ailleurs vraiment reconnaissante aux 2 usines qui ont accepté de jouer le jeu avec moi : Ferreira pour les grosses mailles et JC confection pour le jersey (qui n’avait jamais travaillé le lin).

Peut-être aurais-je dû continuer à proposer uniquement du jersey (des petits pulls fins) ? J’avais peur que mes clients en soient lassés et aient envie de nouveautés… Peut-être aurais-je dû fixer des prix plus élevés ? Mais je n’arrive pas à appliquer un simple multiplicateur sur mes prix, me basant plutôt sur un prix qui, en tant que cliente, serait le maximum que je pourrais mettre pour le type de produit.

J’ai fait des études de management de la mode pour apprendre le marketing, la communication, le commercial, la production et la gestion mais il faut croire que je n’ai pas le business dans le sang ! Mon associé m’avait prévenu que les marges étaient trop faibles sur cette collection et que ce serait difficile ! Pour vous donner une idée, pour 1 petit pull fin made in France vendu en pré-vente à 78,4€ TTC, c’est 15€ qui me reviennent après avoir payé la production. Et c’est ce montant qui me permet de financer les frais liés à l’activité et les charges de l’entreprise.

C’est donc un équilibre vraiment précaire, vous l’aurez compris !
Bien… J’espère ne pas vous avoir perdu dans tous ces chiffres !!

Petit bilan moral :

Malgré beaucoup d’indicateurs positifs, mon chiffre d’affaire en hausse, le nombre de mes clients aussi et le nombre de vêtements vendus également (1500 modèles en 9 mois contre 250 la 1ère année !!), je dois avouer être un peu inquiète pour la suite de la société.

Quand on est seule à gérer son entreprise et à prendre des décisions, il est vraiment difficile d’être sûre de ses choix
En conclusion, je dirai que le futur de ma petite entreprise va se décider dans les 3 prochains mois.

2 scénarios possibles :

Soit la collection d’hiver est payée intégralement d’ici quelques semaines et continue à se vendre bien tout au long de la saison. Ce qui me permettrait de payer tous les coûts et charges, de commencer à réfléchir à la prochaine collection et d’espérer que l’année 2019 sera l’année où je pourrais enfin me dégager un salaire !

Soit une fois les pré-ventes terminées, les ventes sont moyennes et me permettent à peine de rembourser la production. Le reste des coûts et les charges seraient payées difficilement et je ne verrai pas de fiches de paie à l’horizon…

Si, depuis 2014, vous vous intéressez à l’aventure « JUSTE, la Révolution Textile » puis de « La Révolution Textile » mais que vous n’avez jamais tenté l’achat, c’est le moment de se lancer !!

Vous êtes presque 10 000 à me suivre sur facebook, plus de 7500 sur Instagram et plus de 1000 sur Twitter, soit 18 500 personnes (waou ! je n’avais jamais réalisé), si 7,5% d’entre vous achetait/offrait 1 vêtement dans les 3 prochains mois, tout mon stock serait vendu et la question du futur ne serait que positive !

Qu’en pensez-vous ?

Photo haut de page : Je deviens ecolo