Comment entretenir vos mailles et les réparer ?

Suite à cet article publié en 2104 sur l’entretien du vêtement en général ou je donnais quelques notions basiques pour entretenir son vêtement en polluant le moins possible, je vous propose quelques conseils pour entretenir vos mailles et les « réparer » si besoin.

Tout d’abord, sachez qu’ « En moyenne, près de 80% des consommations d’eau (vêtements en coton exceptés) et d’énergie utilisées durant le cycle de vie des produits textiles sont concentrées sur la seule phase d’entretien » (Guide éco-conception produits textiles habillement à télécharger sur le site du WWF). En d’autres mots, ce sont VOUS, les acheteurs encore plus que NOUS, les marques qui devez être vigilants sur votre façon d’entretenir notre linge !

Comme vous le savez sans doute, le lin n’a pas besoin d’être lavé souvent. C’est une matière vivante (des micro-organismes vivent dans la fibre) qui régule la température de votre corps et cela évite les odeurs fortes de transpiration. Vous n’aurez jamais la sensation de « froid-mouillé » car ces organismes permettent d’évacuer la transpiration au lieu de la laisser emprisonnée à l’intérieur de la fibre. Idem pour les mauvaises odeurs extérieures au corps (bbq, restaurants, …), il suffit d’aérer votre vêtement 24h et toute odeur désagréable aura disparue !

Ces avantages ont aussi comme bénéfice de ne pas avoir besoin de le laver souvent. On peut porter son vêtement en lin au moins 10 fois avant de le passer en machine.

Attention toutefois aux mites qui adorent les vêtements en lin et surtout lorsque ceux ont déjà été portés. N’oubliez pas vos anti-mites naturels !

Le lavage à la main :

1. Evitez le chaud/froid directement sur le vêtement. Remplissez plutôt votre bassine avec une eau aux alentours de 30° et plongez-y votre linge. Faites le tremper entre 15 mn et 1h, selon vos activités du moment et essorez-le délicatement

2. Evitez de tordre dans tous les sens votre maille. Essorez-la en pressant le vêtement dans vos mains

3. Faites-le sécher à plat, par exemple sur une serviette éponge. Pour qu’il sèche plus vite (surtout l’hiver), n’hésitez pas à le retourner 1/2 ou 3 fois par jour.

4. Si vous souhaitez rallonger les manches, le col, faites-les pendre ! Le poids de la maille mouillée va faire prendre au vêtement plusieurs centimètres

5. N’oubliez pas de bien remettre en forme les bords côtes : col, extrémités des manches, bas de vêtement.

6. Si vous ne souhaitez pas rallonger les manches ou le col, laissez les bien à plat sur la serviette et évitez de les pendre sur un cintre, même une fois secs !

7. Idem pour le béret. S’il est trop juste : découpez un rond d’un diamètre de 25 cm de diamètre dans un papier cartonné. Laissez le 48h ou 1 semaine, selon l’effet désiré !

Pour le jersey (les petits pulls fins, les t-shirts, les robes). Je vous recommande le lavage à 30° avec un essorage doux (600 tours/mn) afin de rallonger la durée de vie de vos vêtements ! Pas de sèche-linge !!

Pour le séchage, appliquez les mêmes techniques et même pour rallonger les manches ! S’il est trop court, faites-le sécher sur un cintre !

Réparation facile !

Je ne parle pas ici d’un trou dans la maille ou par exemple d’un col qui se démaille. Là, il faut renvoyer le pull à l’usine car seule celle-ci a une machine adaptée pour la remailler. Si c’est juste le début du démaillage, une couturière (ou vous-même si vous êtes confiante) pourra coudre le fil qui commence à se défaire et faire un raccommodage propre.

1. Si vous avez une maille tirée, rien de plus simple !

2. Si vous faites du crochet ou si, comme moi, vous avez récupéré la boîte à couture de mamie qui regorge d’instruments inconnus mais exotiques et que vous reconnaissez celui en photo, vous avez trouvé comment l’utiliser !

3. Sinon, reportez-vous sur une épingle à nourrice, une pince à épiler, ou même juste un crayon bien taillé !

4. Si votre maille tirée est sur l’endroit, mettez votre pull à l’envers

5. Repérez la maille tirée

6. Faites passer votre instrument de l’envers par le trou d’une maille et prenez dans le crochet la maille tirée. Ramenez-la à l’intérieur

7. Le tour est joué !

Mieux vous entretiendrez votre vêtement, plus vous pourrez le garder longtemps en bon état !

Le lin est une matière fantastique, écologique, naturelle, locale,… mais son inconvénient réside dans le fait qu’il faut vraiment en prendre soin. On est tellement habitué à tout jeter dans la machine à 40 voire 60° avec un essorage réglé au max (1200 tours/mn) puis sécher tout en machine qu’il est difficile de prendre 10 mn pour laver 1 vêtement ! Si vous êtes dans ce cas, très honnêtement, le lin n’est pas pour vous !

A toutes les personnes qui me disent que le lavage à la main est contraignant, c’est vrai, je ne peux pas le nier ! Mais le lin vous apportera un confort qu’aucune autre matière ne pourra vous offrir 🙂 donnant – donnant !