Un million de révolutions tranquilles de Bénédicte Manier

Éditions Les Liens Qui Libèrent - Imprimé en France -

Oui, la planète est dans un état lamentable, oui, à l’heure du chacun pour soi, il est difficile parfois de ne pas broyer du noir en pensant à notre avenir. Mais quand vous lirez ce livre, page par page, vous vous direz que tout n’est pas perdu et vous vous sentirez moins seul ! Le ciel vous paraîtra plus bleu, l’herbe plus verte et votre voisin plus souriant (si si, je vous le promets !!).

Ce livre est né de l’observation de centaines de projets portés par des citoyens comme vous et moi partout sur la planète. Des citoyens issus de milieux défavorisés, laissés de côté par la mondialisation, ou des citoyens en colère qui ne se reconnaissent pas dans les personnages politiques censés incarner l’intérêt collectif.

De ce ras le bol collectif, unanimes contre ce système économique qui n’engrange que frustrations, inégalités, chômage, consacre les richesses dans quelques mains et se moque l’environnement sont nées des énergies incroyablement positives et constructives. Issue de cette colère, une soif de justice sociale a porté des centaines de mouvements de citoyens solidaires qui ont pris leur destin en main pour changer leur vie. Ils ont mis leurs moyens en commun pour être indépendants en énergie, en alimentation, pour se loger, éduquer, travailler, voyager, créer des monnaies locales et favoriser les petites entreprises de leur ville…

Quelques exemples qui m’ont particulièrement touchée :

Le barefoot College (l’Université des va- nu- pieds) en Inde invite une centaine de femmes par an, de tous les continents, à suivre pendant 6 mois une formation qui leur permettra de devenir ingénieures solaires. La 1ère année, plus de 200 villageoises indiennes ont à leur tour transmis leur savoir à leur famille, leurs voisines et ont installé des panneaux photovoltaïques dans 574 villages (11 000 foyers). Les 2 années suivantes, 140 femmes venues de 21 pays d’Afrique et des dizaines d’autres D’Amérique centrale, d’Asie,… ont apporté la lumière à plus de 10 000 foyers dans leur pays !

Les babayagas, ces femmes âgées de Montreuil refusant la marginalisation ou la maison de retraite se sont regroupées dans des habitats autogérés, solidaires, écologiques et citoyens !

L’incroyable aventure de Rangaswamy Elango, qui, n’acceptant pas la lente dégradation de son village, y retourne après ses études pour faire bouger les choses. Il s’y présente comme maire et propose diverses solutions pour améliorer la santé, l’éducation, l’habitat et développer la démocratie. En arrivant à convaincre les habitants et en seulement 2 mandats, il éradique la pauvreté et crée le plein emploi, scolarise tous les enfants, assainit l’eau et, grâce à l’énergie solaire, rend le village quasiment auto-suffisant !

La préface de Paul Eluard donne le ton de ce merveilleux livre : « en prenant conscience de leur capacité à agir ensemble, des citoyens ordinaires peuvent changer le monde avec des solutions simples et facilement reproductibles qui dessinent les contours d’un autre monde possible, plus juste »

L’économie de demain, celle qui créera des richesses et des emplois, est l’économie solidaire. Une économie ancrée dans le local, tournée vers le bien commun, qui veut contribuer à construire, à fournir des produits qui ont un sens.

« L’économie classique laisse des territoires en déshérence, l’économie solidaire, elle, invente en tenant compte de leurs ressources, et fait des savoirs d’hier les métiers d’aujourd’hui » dit François Marty, Chef d’une entreprise d’écoconstruction à but social.

« Je ne veux pas juste rêver, je veux rêver juste » : Nous aussi !
François Marty